Accueil

Une référence en environnement

Actualités

Bonaventure, le 5 novembre 2021

OFFRE D’EMPLOI

Le Conseil régional de l’environnement de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (CREGÎM) est à la recherche d’une personne pour assumer les fonctions de : CHARGÉ(E) DE PROJET EN ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Voir l’offre complète: CHARGÉ(E) DE PROJET EN ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Bonaventure, le 28 octobre 2021

APPEL D’INTÉRÊT

DESTINÉ AUX ENTREPRISES, MUNICIPALITÉS OU MRC DE LA GASPÉSIE-ÎLES-DE-LA-MADELEINE

Appel d’intérêt destiné aux entreprises, municipalités ou MRC de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine

Participation à des projets de sensibilisation par l’intermédiaire de capsules vidéos, d’entrevues et d’articles visant à faire connaître des entreprises, municipalités ou MRC ayant mis en place des initiatives concrètes de réduction de gaz à effet de serre (GES) et d’adaptation aux changements climatiques.

Mise en contexte : Le Conseil régional de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CREGÎM) est actuellement à la recherche d’entreprises, de municipalités ou de MRC intéressées à participer à un ou plusieurs projets de sensibilisation dont l’objectif sera de mettre de l’avant des pratiques ou des innovations permettant la diminution des GES afin d’améliorer et de s’adapter aux changements climatiques et ainsi aider à créer une économie à zéro émission nette d’ici 2050. Le but étant de mettre en valeur ces initiatives de la région, de les faire connaitre, de les valoriser et encourager de nouveaux acteurs à passer à l’action.

Profils recherchés :

  • Entreprises à but lucratif ou entreprises d’économie sociale dont la viabilité financière repose sur des revenus autonomes tirés de leurs activités économiques;
  • Municipalités ou MRC ayant mis en place des pratiques ou technologies afin de diminuer leur bilan de GES sur les changements climatiques;
  • Tout autre acteur ayant mis en œuvre des initiatives permettant de diminuer le bilan GES dans son milieu.

Bénéfices pour les candidats sélectionnés :

Ces projets permettront aux candidats retenus de :

  • Bénéficier de publicités gratuites;
  • Faire connaitre ses bonnes pratiques environnementales et écoresponsables auprès des employés, clients, résidents et grand public;
  • Obtenir une visibilité régionale et interrégionale;
  • Contribuer positivement à l’avancement des bonnes pratiques en matière de développement durable en Gaspésie-îles-de-la-Madeleine.

Engagement demandé :

L’implication attendue de la part des candidats est la suivante :

  • Soumettre son intérêt au CREGÎM en complétant le formulaire prévu à cet effet;
  • Si la candidature est retenue, signer une entente de collaboration avec le CREGÎM;
  • Si la candidature est retenue, documenter les pratiques écoresponsables et de développement durable mises en place et qui ont un impact direct sur la diminution des GES et de son bilan sur les changements climatiques;
  • Si la candidature est retenue, se rendre disponible pour une rencontre, une entrevue ou un tournage et les suivis nécessaires, soit environ une journée. Une personne à l’aise de prendre la parole en entrevue ou à la caméra selon le cas devra être désignée.

Formulaire d’intérêt à compléter

Date limite pour soumettre votre candidature : 13 décembre 2021 / minuit

Critères de sélection

  • Formulaire d’intérêt dûment soumis au CREGÎM avant la date limite;
  • Clarté de la candidature;
  • Intérêt de la candidature envers le projet et les pratiques écoresponsables;
  • Retombées environnementales, sociales et économiques générées par la mise en place de l’initiative ou de la technologie;
  • Potentiel de reproduction par d’autres acteurs de la région.

Cliquez ici pour accéder au formulaire: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSd-OPyymiGbDaDzEZ5WMeSTR0ZyZClhr6Ut0SrZhFKMo4VUPg/viewform

Pour plus d’informations, contactez Marie-Josée Breton, Chargée de projets, Conseil régional de l’environnement Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine par courriel: mariejosee@cregim.org ou par téléphone au 418 534-4498 poste, 203.

Bonaventure, le 21 septembre 2021

Avis sur la consultation

Aménagement de territoire: Une opportunité de changer de direction

Le Conseil régional de l’environnement Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CREGÎM) est un organisme à but non lucratif voué à la protection de l’environnement qui œuvre dans la plupart des grands dossiers environnementaux (ex.: matières résiduelles, gestion de l’eau, énergie, forêts, agriculture, développement durable). Sa mission est d’informer et sensibiliser les décideurs, les leaders et la population de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine aux enjeux de développement durable et de protection de l’environnement, en misant sur la concertation et la représentation des acteurs régionaux et en agissant à titre d’organisme ressource pour le milieu.

Dans le cadre de la consultation dans la région de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, il y a eu une confusion dans les communications, nous laissant croire que l’événement avait été annulé, mais en fait, il a bel et bien eu lieu. Il est donc dommage que nous n’ayons pas eu suffisamment de temps pour pouvoir développer sur les enjeux. Mais du fait de sa vision, le CREGÎM est tout à fait en accord avec les 15 recommandations qui ont été émises par le RNCREQ et d’autres partenaires, à la suite des consultations dans le cadre de la Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires (SNUAT) par le Ministère des affaires municipales et de l’habitation (MAMH). Bien que notre réalité de régions éloignées et rurales ait des intérêts plus marqués pour certains points, l’ensemble nous semble cohérant et somme toute complet.

Dans un grand et rapide survol, parmi ces intérêts et enjeux se trouve le transport en commun, surtout pour les longues distances, par un service de trains Via Rail ou autobus commercial de type Orléans express qui est une nécessité. La protection des milieux naturels est importante pour, entre autres, la sauvegarde d’espèces vulnérables et à statut précaire tel le caribou, mais également la sauvegarde de forêts anciennes qui demandent une reconnaissance. Ajoutons à cela la protection de notre réseau hydrique naturel qui alimente les municipalités, desfrayères, étangs vernaux et rivières à saumons. Notre densité de population n’est pas un enjeu comme celui des centres urbains, mais les villages se sont développés près de la mer, du fleuve, ainsi qu’en milieu insulaire, l’érosion grave des berges et les tempêtes qui sont de plus en plus fréquentes, nécessitent de repenser comment les communautés doivent s’adapter aux changements climatiques et se réorganiser dans l’espace. Il est donc incontournable de la part de tous de prendre des décisions écoresponsables sur les impacts de chacun des projets en lien avec l’aménagement du territoire.

L’équipe Cregîm

506 Route 132 Est, suite 103, Bonaveture, (Québec) G0C 1E0