Accueil

Une référence en environnement

Black Cape : un ancien récif et une fin volcanique!

20 octobre 2020

Il faut faire attention – le trajet décrit ci-dessous est idéal à marée basse. Veuillez vérifier la table des marées de New-Richmond afin de ne pas rester prisonnier lors de votre randonnée! Il est plus intéressant de débuter ce trajet lorsque la marée est descendante ou basse.

C’est dans la MRC de Bonaventure que notre aventure se poursuit pour découvrir et mettre à jour les sites d’intérêt précédemment découverts et mentionnés par Northrop (1939) et par David (1999), deux géologues ayant travaillé sur la géologie de la région. La MRC de Bonaventure, accolée à la Baie des Chaleurs, se distingue par la présence de falaises côtières très imposantes. Nous nous arrêtons donc à New-Richmond, avant tout, pour faire un bilan de la présence de fossiles et de minéraux dans ces falaises.

Il est connu des gens de l’endroit que la côte de Black Cape (la plage Henderson et les Caps Noirs) est un endroit idéal pour trouver des fossiles de toutes sortes. En effet, lors de notre visite, il a été assez facile de constater la présence de ceux-ci, tout autant dans la falaise que dans les roches qui se sont érodées au fil du temps et qui se sont retrouvées sur la plage.

En descendant les escaliers de la plage Henderson, on se tourne vers l’est pour admirer ce paysage.
Fossile de corail retrouvé sur la plage, sur un galet érodé.
Ce fossile de corail est ancré dans la falaise.

Ces fossiles sont retrouvés dans les premières falaises de la plage, d’une couleur brunâtre à beige-gris : c’est le fameux groupe de formations rocheuses de Chaleurs.

Lorsque l’on se déplace toujours vers l’est, nous sommes à lieu de constater que les strates de la falaise sont orientées verticalement. Certaines strates ne contiennent pas du tout de fossile, d’autres en contiennent énormément. C’est à la première pointe de falaise que nous pouvons nous arrêter pour fouiller dans les galets et trouver des fossiles émoussés par la mer – ceux-ci sont conservés en trois dimensions et déjà nettoyés par le mouvement des vagues et des marées.

Fossiles émoussés par les vagues et les marées, principalement des morceaux de corail.

Il est possible de franchir ce cap et de continuer vers l’est pour découvrir des falaises imposantes comme dans la photo ci-dessous.

Ces falaises rocheuses sont très élevées!
Ici, on voit que les falaises se poursuivent à l’intérieur de la plage.

Lors de la traversée de ces fabuleuses falaises, nous vous conseillons de garder l’oeil pour trouver certains trésors moins communs dans les strates rocheuses, comme ces concrétions de cristaux de calcite qui sont toute une surprise!

Concrétion de cristaux de calcite. Elles sont très fragiles!

Finalement, en vous dirigeant toujours vers l’est (vérifiez les marées avant de traverser tout à l’est pour ne pas rester prisonniers!), vous arriverez sur une fin spectaculaire. Les falaises se transforment ici abruptement en falaises de roches volcaniques très foncées, noires. C’est de ce phénomène que le nom Black Cape tire son origine. Ces roches volcaniques sont en fait constituées de lave mafique (mafique veut simplement dire que la roche est riche en magnésium et en fer), principalement, du basalte.

Vue de la plage Henderson à partir des caps noirs.

Vous pouvez à partir de ce point retourner sur vos pas pour vous rendre à la plage Henderson et remonter l’escalier.

Cette série de strates sédimentaires contenant des fossiles fait partie de ce que l’on appelle la « Ceinture Récifale de la Baie-des-Chaleurs». Cette ceinture débute dans les falaises de New-Richmond et se termine quelques 80 kilomètres à l’est dans la municipalité de Port-Daniel–Gascons. Elle est également visible à quelques endroits dans les terres entre ces deux municipalités, ce qui fera l’objet du prochain billet!

Sur ce, bonne randonnée!

Références

  • Northrop, S. A., 1939. Paleontology and Stratigraphy of the Silurian Rocks of the Port Daniel-Black Cape Region, Gaspé. Geological Society of America.
  • David, E., 1999. Compilation géoscientifique de sites potentiels pour le géotourisme, pour les minéraux industriels, pour les pierres ornementales, précieuses et semi-précieuses en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Fonds régional d’assistance à la prospection minière de la Gaspésie et des Îles.